10 Oct 2019
Photo Nos conseils pour faire une étude de marché

Nos conseils pour faire une étude de marché

Technologie

L'étude de marché est une phase cruciale dans le processus de création d'une entreprise. En effet, elle permet de comprendre le dynamisme interne d'un marché. Cette opération se définit comme l'exploration marketing d'un marché dans le but d'en tirer une analyse. Dans cet article, découvrez comment faire une étude de marché.

Les éléments à prendre en compte

Lorsqu'il est question d'analyser un marché, il faut étudier tous les éléments qui rentrent en ligne de mire.

Avant tout, vous devez assimiler parfaitement le mode de fonctionnement du marché et ses rouages : quelle est sa taille ? Comment se porte-t-il (en déclin ou en essor) ? Quel est son taux de croissance ? Une fois cette étape accomplie, procédez à l'identification de la clientèle cible et à l'analyse de ses caractéristiques. Recueillez le maximum de données sur le public visé : âge, salaire moyen, habitude de consommation, préférence, etc.

Vous devez également identifier les concurrents directs et indirects. Quels sont les enseignes qui travaillent dans ce secteur ? Combien sont-ils ? Quels sont les moyens en leur possession ? Et enfin, il existe des lois et des règles qui régissent chaque marché que vous devez absolument connaitre. Si le cadre juridique du marché dans lequel vous souhaitez vous lancer est assez complexe, nous vous recommandons de faire appel à un juriste.

Combiner étude quantitative et étude qualitative

Comme son nom l'indique, l'étude quantitative est axée sur la quantité. Cette étude est basée sur des statistiques globales. Pour faire une bonne étude quantitative, il faut connaitre les chiffres clés comme le nombre d'individus d'une tranche d'âge donné qui pourraient s'intéresser à un produit, par exemple. Le tout est de quantifier et de mesurer les données. La réalisation de cette étude consiste généralement à diffuser des sondages ou des panels.

L'étude qualitative, quant à elle, est une étude plus approfondie. Au lieu de s'attarder sur les chiffres, l'étude quantitative s'intéresse davantage aux informations et aux avis recueillis auprès du public échantillon. Sous forme de sondage, le questionnaire de l'étude qualitative est beaucoup plus fourni, car elle n'omet aucune information : préférences, données sur les individus, situation géographique, etc.

Pour réaliser une bonne étude de marché, nous vous recommandons de combiner ces deux méthodes. En effet, les données recueillies par l'étude qualitative et l'étude quantitative sont complémentaires. L'étude quantitative permet d'avoir des informations sur un échantillon large, mais manque de précision sans une étude qualitative. L'étude quantitative permet d'obtenir des données pertinentes, mais pas assez larges.

Les pièges à éviter

Voici les erreurs à éviter si vous voulez faire une étude de marché en bonne et due forme :

  • Négliger l'analyse de la réglementation en vigueur : en plus des problèmes juridiques, vous risquez de couler votre entreprise si par exemple votre produit ne respecte pas les exigences du marché
  • Bâcler l'étude de la concurrence : il est vrai qu'il y a toujours de la concurrence quel que soit le marché, mais si vous n'analysez pas assez la situation, vous risquez de vous retrouver dans un marché saturé
  • Ne pas anticiper sur le comportement futur d'un marché : il faut savoir que l'étude du marché ne se restreint pas à l'état dans lequel il est aujourd'hui. Vous devez savoir vous projeter et connaitre son état futur
  • Ne pas prendre en compte la situation géographique de l'échantillon : chaque pays, chaque ville à son mode de fonctionnement et sa culture. Si vous ne prenez pas en compte le facteur de la localisation dans votre étude, vous risquez de vous retrouver avec un produit qui marche dans une région et pas dans un autre